Ambérieux-d'Azergues. Le chirurgien esthétique poursuit les opérations malgré sa suspension – Le Progrès

Pour soutenir votre journalisme local, abonnez-vous !
Pourquoi voyez-vous ce message ?
Vous avez choisi de refuser le dépôt de cookies, vous pouvez à tout moment modifier votre choix, ici.
Le contenu de ce site est le fruit du travail de journalistes qui vous apportent chaque jour une information locale de qualité, fiable, complète, et des services en ligne innovants. Ce travail s’appuie sur les revenus complémentaires de la publicité et de l’abonnement.
Déjà abonné ?
Edition du Soir Rhône
ven. 29/07/2022
L’édition du soir en numérique dès 21h30 Le journal en numérique dès 5h Accédez à tous les contenus en illimité
Edition du Soir Rhône
ven. 29/07/2022
Retrouvez tous nos contenus et notre journal en numérique
Téléchargez gratuitement l’app
Aujourd’hui, c’est autorisé sous certaines conditions. Mais, avant décembre 2020, il était strictement prohibé, pour un médecin français, de faire de la publicité. Or, le renommé chirurgien Vincent Auchane (1) de la clinique esthétique du Grand Lyon située à Ambérieux-d’Azergues en a fait au milieu des années 2010… Il a commercialisé, sous son nom, une gamme complète de produits cosmétiques et pharmaceutiques (crème, sérum, lait nettoyant…) Fatalement, cela a provoqué l’ire de l’Ordre des médecins du Rhône. Le praticien a donc été sanctionné, en 2016. Il lui a été interdit d’exercer la médecine, durant une année.
L’histoire aurait pu s’arrêter là. Sauf que cette sentence, Vincent Auchane ne l’a jamais acceptée. La considérant comme excessive et injuste, il a choisi…

source