Bien choisir son chirurgien esthétique – Allo Docteurs

La chirurgie esthétique ou reconstructrice est avant tout un acte médical. Comme toutes chirurgies le risque zéro n’existe pas. Avant de vous lancer, voici quelques conseils pour vous aider à bien choisir votre praticien.
Premier conseil : éviter de choisir votre chirurgien sur Internet. Ce n’est pas parce qu’il arrive en tête des résultats sur les moteurs de recherche que c’est un as du bistouri !

Le bouche-à-oreille peut être un bon début, mais cela ne suffit pas. Il vaut mieux demander conseil à son médecin traitant. Il faut ensuite vérifier la qualification du chirurgien. Il y a une seule catégorie de médecins autorisés à pratiquer des interventions esthétiques, ce sont ceux diplômés en chirurgie plastique, reconstructrice et esthétique.

Les trois mots sont importants. Pour information, « chirurgien esthétique » tout seul n’existe pas. Pour vérifier cela, deux possibilités  s’offrent à vous.

– Le site de l’Ordre des médecins conseil national de l’ordre des médecins avec un annuaire où vous pouvez rechercher par nom ou par spécialité.

– Le site de la Société française des chirurgiens plasticiens chirurgie esthétique France.
Dans cette spécialité, l’obligation d’information du patient est plus exigeante que dans toutes les autres.

Le chirurgien doit vous informer sur les conditions de l’intervention, tous les risques et complications éventuelles (y compris à long terme). Il tiendra également compte des détails de votre état de santé : les antécédents médicaux, la consommation d’alcool ou de cigarette, le taux de sucre… 

Il doit vous remettre un devis détaillé avec entre autres, le prix de chaque prestation, le numéro d’agrément du lieu où vous allez être opéré, le type d’anesthésie… et surtout, avant de signer ce devis, il doit vous laisser un délai de réflexion de 15 jours incompressibles.  

En dehors de ces obligations légales, il y a aussi une question de confiance. 

Même si tout semble parfait mais que le contact passe mal, il vaut mieux aller voir un deuxième chirurgien. 
La première consultation est donc cruciale, il faut vraiment avoir le sentiment d’avoir bien compris tous les enjeux de l’intervention.

Si cela dure moins de 30 minutes, ce n’est pas bon signe. Si le chirurgien vous propose de vous opérer à peine trois semaines après le premier rendez-vous, méfiance aussi. 

Un bon chirurgien plastique sera celui qui ne dira pas oui à toutes vos demandes, même les plus extravagantes. Il dira non à une intervention à risque. 

S’il refuse de vous opérer, il faut l’écouter. En esthétique, toutes les demandes ne sont pas réalistes ni réalisables, ce n’est pas de la magie, c’est de la médecine. 

Si le courant passe, tant mieux. Si vous ressentez une certaine appréhension pour une raison ou une autre, tenez-en compte et prenez le temps de chercher le chirurgien avec qui vous vous sentez le mieux. C’est important pour l’intervention.

Un autre indice est à prendre en compte pour reconnaître un bon chirurgien esthétique : il doit vous demander que l’intention de vous faire opérer est bien réfléchie et ne relève pas d’un simple coup de tête.
Pour ne manquer aucune info santé, abonnez-vous à notre newsletter !

source