Booba en guerre contre Magali Berdah : il dévoile des photos d'elle avant la chirurgie – melty

Booba en guerre contre les influenceurs, chapitre… On a perdu le compte ! Ces derniers mois, le musicien s’est payé l’agente Magali Berdah à plusieurs reprises, ainsi d’ailleurs que Dylan Thiry et Marc Blata entre autres (mais il ne se limite pas au monde de la télé-réalité : le rappeur Kaaris en a pris pour son grade aussi). Agente d’influenceurs et, à temps perdu, présentatrice télé, Magali Berdah est peut-être plus souvent derrière la caméra que devant, mais ça ne l’a pas empêchée de devenir une figure importante de la real TV française. Pour preuve : plus d’un million d’abonnés sur Insta !

La critique de Booba est, cette fois-ci, plus polémique que d’habitude. En effet, ses followers ont plutôt tendance à soutenir le rappeur dans ses croisades contre les dérives de la télé-réalité. Mais sur ce coup-ci, Booba a choisi un angle d’attaque inhabituel : le physique. Il ne s’agit pas, bien sûr d’accuser Magali Berdah d’être moche ou grosse, mais d’avoir eu recours à la chirurgie esthétique. Pour autant, le musicien enfonce un peu des portes ouvertes. Les opérations de Magali Berdah ne sont un secret pour personne. Elle a même avoué, il y a peu, leur avoir consacré entre 30 et 35 000 euros !
Et me dites pas qu’c’est pas elle. ⏳ pic.twitter.com/Jyy4IJmDjl
— Booba (@booba) July 25, 2022

Il est vrai que les influenceuses ont beaucoup recours à la chirurgie esthétique. Cela soulève, bien sûr, des tas de questions sur les normes esthétiques féminines. Dans le monde de la télé-réalité, celles-ci semblent davantage calquées sur des fantasmes masculins qu’on croyait dépassés. Et ça pose évidemment la question d’inciter des jeunes filles parfaitement normales à se faire relooker en Barbies. Pour autant, on a un peu envie de rappeler à Booba que les femmes sont libres de disposer de leurs corps et de leur image, et que ce n’est pas à un homme de leur donner des leçons à ce sujet. Du coup, une fois n’est pas coutume, Booba s’est pris quelques commentaires bien salés sur Twitter. Pour n’en citer qu’un : “Tu vas un peu loin là, nique-la sur tout, OK, mais juger le physique, c’est haram, c’est ringard.” Mais que les amateurs de clashs se rassurent : Booba n’a pas fini de s’en prendre aux uns et aux autres

source