Chirurgie esthétique : Instagram France répond à Nice-Presse – Nice-Presse

La semaine dernière, nous évoquions les dernières évolu­tions en matière de chirurgie esthé­tique chez les hommes, notamment à Nice. Un chirurgien pointait, chez les jeunes, l’influence d’Instagram. Le réseau social a voulu répondre.
Les hommes de 18 – 25 ans sont « souvent des accros aux réseaux sociaux. Ils sont sur Instagram en perma­nence et se mettent en scène. Ils sont attentifs à leur image et n’hésitent pas à se faire injecter (du botox)» détaillait le docteur Philippe Kestemont, spécia­liste en chirurgie du visage, dans notre article paru le 9 mai.
Cette tendance toucherait également les jeunes femmes. Suite à cela, Instagram France a souhaité réagir.
L’entreprise améri­caine, dans sa réponse écrite, revient sur l’uti­li­sation de filtres par les utili­sa­teurs, sur leurs photos.
« Nous nous efforçons de faire d’Instagram un endroit où les gens peuvent se sentir à l’aise pour s’exprimer. Nous voyons de nombreuses personnes utiliser (ces filtres) pour créer (…) des contenus diver­sifiés et créatifs qui rassemblent. » 
Tout en promettant : « nous examinons constamment comment nos outils pourraient avoir un impact sur le bien-​être des utilisateurs. »
Le groupe, qui appar­tient à la même entité que celle qui détient Facebook, rappelle que que plusieurs initia­tives en faveur de la « positivité corpo­relle » ont été mises en place. 
Par exemple, en 2016, la campagne #PerfectlyMe (« parfai­tement moi », ndlr) mettait en avant de jeunes femmes et hommes « qui redéfi­nissent les normes corpo­relles et construisent une culture de la positivité (sic).»
D’après une étude interne que le groupe conteste depuis 2021, des chercheurs mandatés par Facebook estiment qu’Instagram aggrave « les complexes d’apparence d’une jeune fille sur trois ».
La zone commentaires n'est pas ouverte pour cet article.
© SARL Nice-Presse, tous droits réservés
Politique, société, médias, économie, sports, culture & loisirs… Ne ratez rien de l’actu qui vous concerne avec Nice-Presse, 1er journal gratuit des Alpes-Maritimes
NOTRE SUJET, C’EST VOUS
Écrivez ci-haut et tapez Entrer pour chercher. Tapez sur Esc pour sortir.

source