Chirurgie esthétique : on vous dit tout sur le sujet – Top Santé

publi-rédactionnel
Les Français et Françaises ont de plus en plus recours à la chirurgie plastique. Les prix varient en fonction des praticiens et les raisons d’y recourir sont multiples. Nous vous les dévoilons dans cet article.
La chirurgie esthétique, aussi connue sous le nom de chirurgie plastique, s’est largement démocratisée et n’est plus seulement accessible aux plus riches, ni aux célébrités. Les raisons de recourir à ce type d’opération sont variées et peuvent d’ordre médical ou non. On vous dit tout sur le principe de la chirurgie esthétique.
La notion de chirurgie esthétique englobe toutes les interventions chirurgicales ayant pour objectif de modifier l’apparence. Pour la plupart, ces opérations sont réalisées pour des raisons de confort, mais certaines peuvent néanmoins être effectuées sur la base d’une prescription médicale. Aujourd’hui, les possibilités de chirurgie plastique sont multiples. La seule chose à savoir reste qu’il convient d’avoir des attentes réalistes, les chirurgiens n’ayant pas pour but de créer de nouvelles personnes. Il ne faut pas non plus oublier que si une chirurgie esthétique peut contribuer à améliorer la qualité de vie d’un patient, elle n’est cependant pas sans risques.
Les opérations de chirurgie esthétique sont nombreuses aujourd’hui. Parmi elles, on retrouve notamment :
La première étape est toujours la consultation et le choix du chirurgien. Dans le cabinet de chirurgie esthétique Rive Droite Paris Étoile, le premier rendez-vous avec le chirurgien est l’occasion d’un échange sincère sur les attentes et les possibilités techniques. Par exemple, un homme ou femme dont l’apparence se modifie avec le l’âge peut recourir à un lifting chirurgical ou un traitement antirides souvent par injections au cabinet. D’autres complexes ne sont pas liés au temps qui passe comme les oreilles décollées, qui peuvent générer des complexes nécessitant une correction par chirurgie type otoplastie. Le but est toujours le même: se sentir bien dans son corps et retrouver ainsi une meilleure estime de soi.
La chirurgie reconstructrice, quant à elle, vise à reconstruire une zone abîmée du corps. Elle concerne généralement le visage (carcinome), les seins (mastectomie) ou la silhouette (amaigrissement massif). Elle peut être demandée par un professionnel de la santé dans des cas bien particuliers (médecin traitant, dermatologue, gynécologue, chirurgien digestif, nutritionniste). La chirurgie dermatologique permet également d’éviter les séquelles esthétiques ou fonctionnels du visage.
Le prix d’une chirurgie esthétique n’est pas fixé au hasard. Il dépend de plusieurs éléments:
Les prix varieront aussi en fonction du pays où est pratiquée l’intervention. Par exemple, une augmentation mammaire pourra débuter aux alentours de 5 000 euros en France, contre 2 100 euros en Tunisie. Un lifting avoisinera les 10 000 euros dans l’Hexagone et une liposuccion se situera entre 4 000 et 8 000 euros. Cependant, certaines médecines esthétiques ne nécessitent pas de débourser autant en France. Des injections de botox ou d’acide hyaluronique pourront être pratiquées entre 300 et 400 euros la séance.
Déterminer son opération est une chose, choisir son chirurgien esthétique en est une autre. S’agissant d’un acte médical, il est important de se pencher sur la question. D’autant plus que les offrent ne cessent d’augmenter sur la toile. Voici donc les critères de fiabilité que vous devrez prendre en compte lors de vos recherches:
Une fois votre première sélection réalisée, attachez-vous à fixer des rendez-vous avec plusieurs chirurgiens. De cette façon, vous pourrez choisir celui avec qui vous aurez le meilleur feeling. Gardez à l’esprit qu’un bon professionnel ne dira pas forcément oui à toutes vos demandes et qu’il sera en mesure de décliner une intervention jugée trop risquée. Enfin, optez pour un chirurgien plastique qui prendra en compte votre état de santé et qui s’assurera que vous ne souhaitez pas faire cette opération sur un coup de tête. Le praticien que vous choisirez devra vous remettre un devis détaillé et vous laisser un délai de réflexion de 15 jours minimum (délai légal). Durant ce laps de temps, il ne pourra vous demander de verser un acompte.
À l’image de toute intervention chirurgicale, les risques de complications existent en matière de chirurgie plastique et sont les suivants:
Tous les risques ne dépendant donc pas exclusivement du chirurgien. Il se voit néanmoins dans l’obligation de les prévenir au mieux et de les traiter s’ils devaient se concrétiser. Bien entendu, le respect des règles d’hygiène réduira les risques d’infection, d’où la nécessité, encore une fois, de bien choisir son chirurgien.
En cas d’opération ratée ou de résultat peu satisfaisant, la première chose à faire est d’en discuter avec son chirurgien. Si la situation n’est pas élucidée, il est tout à fait envisageable de demander l’avis d’autres professionnels. Si aucun accord à l’amiable n’est trouvé, une procédure pour contentieux peut être engagée à l’encontre du praticien. Il faudra néanmoins prouver qu’une faute a été commise, entraînant un préjudice.
Dans le cas où le dommage ne serait pas dépendant du chirurgien, c’est la responsabilité des autres acteurs qui pourrait être engagée, à l’exemple de celle de la clinique. Dans le cas où un produit aurait été jugé défectueux, il reste possible de se retourner contre son fabricant.
Les interventions chirurgicales qui n’ont pas de critères de remboursement ne sont pas prises en charge par l’Assurance Maladie, et ce, quel que soit le lieu où le pays où elles sont réalisées. La totalité des frais demeure donc à la charge du patient, même en cas de problème. La seule prise en charge possible serait en cas de graves complications comme une septicémie ou une embolie pulmonaire.
En revanche, les chirurgies réparatrices ayant pour objectif de redonner son intégrité au corps, sont partiellement remboursées par l’Assurance Maladie. Le processus de remboursement peut se déclencher uniquement avec l’aval de la Sécurité Sociale, par la procédure de l’entente préalable. Un médecin-conseil intervient dans ce genre de situation pour déterminer si l’intervention pourra être considérée comme reconstructrice ou non. Cela concerne notamment:
Il n’est pas rare que des dépassements d’honoraires soient à prévoir. Dans ce cas, il reste intéressant de souscrire à une mutuelle ou à une complémentaire santé.
Aujourd’hui, parmi les interventions les plus en vogue, on retrouve:
L’augmentation mammaire est aussi très appréciée ces dernières années, de même que la liposuccion, qui permettra d’éliminer le trop-plein de graisse.
La chirurgie esthétique est un acte qui doit rester réfléchi. Ce n’est pas une décision qu’on prend à la légère, puisqu’elle impactera le reste de notre vie. Si les prix peuvent sembler plus attractifs à l’étranger, il ne faut pas oublier de prendre en compte tous les éléments avant de vous lancer, du transport au respect des règles d’hygiène. Les praticiens demeurent nombreux en France et vous trouverez probablement celui qu’il vous faudra. Un portail de l’assurance maladie recense même ces professionnels via Internet et vous pourrez axer votre recherche en fonction de votre département de résidence.
Inscrivez-vous à la Newsletter de Top Santé pour recevoir gratuitement les dernières actualités
Papier ou numérique
Certifié par :
Vous êtes bien inscrit(e) à la newsletter avec l’adresse :
Les informations recueillies par ce formulaire font l’objet d’un traitement informatique à destination de Reworld Media Magazines et/ou ses partenaires et prestataires afin de pouvoir envoyer les bons plans et offres promotionnelles. Conformément à la loi « Informatique et libertés » du 6 janvier 1978 modifiée, vous disposez d’un droit d’accès, de modification et de suppression des données vous concernant. Pour en savoir plus ou exercer vos droits, vous pouvez consulter nos conditions générales d’utilisation.

source