Commerce. À Illzach, avec Innov'Beauté, la technologie pour prendre soin de soi – L'Alsace.fr

Pour soutenir votre journalisme local, abonnez-vous !
Pourquoi voyez-vous ce message ?
Vous avez choisi de refuser le dépôt de cookies, vous pouvez à tout moment modifier votre choix, ici.
Le contenu de ce site est le fruit du travail de journalistes qui vous apportent chaque jour une information locale de qualité, fiable, complète, et des services en ligne innovants. Ce travail s’appuie sur les revenus complémentaires de la publicité et de l’abonnement.
Déjà abonné ?
Bénéficiez des avantages inclus dans votre abonnement en activant votre compte
Vous pouvez lire L’Alsace sur $this.View.AuthResponse.DeviceLimit appareils maximum. Confirmez l’utilisation de votre compte sur cet appareil en saisissant votre mot de passe
CAS N°1 : Vous (ou une autre personne) utilisez plus de $this.View.AuthResponse.DeviceLimit appareils et/ou navigateurs en même temps → Déconnectez-vous des appareils et/ou navigateurs que vous n’utilisez pas
CAS N°2 : Vous naviguez en mode privé → Déconnectez-vous systématiquement avant de fermer la fenêtre du navigateur
CAS N°3 : Vous refusez les cookies de connexion dans les paramètres de votre navigateur (ou une mise à jour a modifié vos paramètres) → Changer les paramètres d’acceptation des cookies de votre navigateur
DANS TOUS LES CAS → cliquer sur « continuer sur cet appareil » résout le problème
Que se passe-t-il si je clique sur « continuer sur cet appareil » ?
Vous pourrez profiter de votre compte sur cet appareil et tous vos autres appareils seront déconnectés. Vous pourrez toujours vous y reconnecter, dans la limite de $this.View.AuthResponse.DeviceLimit appareils.
Comment puis-je voir les appareils connectés ?
Rendez-vous dans votre espace client puis cliquez sur « gérer les équipements ». Si vous y allez après avoir cliqué sur « Continuer sur cet appareil », il ne devrait y en avoir qu’un seul.
Si vous voyez ce champ, ne le remplissez pas
L’Alsace, en tant que responsable de traitement, recueille dans ce formulaire des informations qui sont enregistrées dans un fichier informatisé par son Service Relations Clients, la finalité étant d’assurer la création et la gestion de votre compte, ainsi que des abonnements et autres services souscrits. Si vous y avez consenti, ces données peuvent également être utilisées pour l’envoi de newsletters et/ou d’offres promotionnelles par L’Alsace, les sociétés qui lui sont affiliées et/ou ses partenaires commerciaux. Vous pouvez exercer en permanence vos droits d’accès, rectification, effacement, limitation, opposition, retirer votre consentement et/ou pour toute question relative au traitement de vos données à caractère personnel en contactant s.lecteur@lalsace.fr ou consulter les liens suivants : Protection des données, CGU du site et Contact. Le Délégué à la Protection des Données personnelles (dpo@ebra.fr) est en copie de toute demande relative à vos informations personnelles.
Mulhouse
jeu. 21/07/2022
L’édition du soir en numérique dès 21h30 Le journal en numérique dès 5h Accédez à tous les contenus en illimité
Mulhouse
jeu. 21/07/2022
Retrouvez tous nos contenus et notre journal en numérique
Téléchargez gratuitement l’app
À 33 ans, Ayoub Jenn a ouvert il y a quelques semaines son institut de beauté innovant dans la galerie marchande du centre commercial Ile Napoléon à Illzach. Entre soins et chirurgie, chez Innov’Beauté, la technologie se met au service de l’esthétique.
Un nouvel institut de beauté innovant a ouvert dans le centre commercial Ile Napoléon à Illzach : Innov’Beauté. Ayoub Jenn a découvert l’esthétique lors de sa licence développement commercial par alternance et décide de se lancer dans les soins et produits de beauté qui connaissent une forte demande. C’est là qu’il découvre que si dans d’autres pays, notamment outre Atlantique, de nombreuses machines modernes inondent le marché, la France, où les soins classiques ont toujours le dessus, est un peu à la traîne dans le domaine.
Le Mulhousien décide donc d’ouvrir son institut de beauté innovant, et acquiert plusieurs machines pour un institut à la pointe, entre soins et chirurgie. Après deux ans de préparation, et 200 000 €…

source