Hélène Ségara a songé à se terrer dans le silence après avoir été violemment moquée sur sa prise de poids… – Public

Hélène Ségara a songé à se terrer dans le silence après avoir été violemment moquée sur sa prise de poids…
Restons connectés
Mon compte
Le magazine
Je m’abonne
Espace boutique
Même après les critiques, elle reste toujours aussi calme et remplie de gentillesse. Pourtant, d’autres à sa place auraient vu rouge et n’auraient pas hésité à répondre à leurs détracteurs de façon virulente. Mais pas Hélène Ségara. En effet, la chanteuse, membre du jury de La France à un incroyable Talent et, plus récemment, candidate de Qui peut nous battre, a reçu de nombreuses critiques lors de son passage dans le programme d’M6. La plupart des internautes critiquant ouvertement la prise de poids de l’artiste.

« Hélène Ségara est méconnaissable. Elle a un peu trop abusé de la chirurgie esthétique je crois. Dommage elle était si jolie », « Mais non Hélène Ségara… full chirurgiquée mais pourquoi t’as fait ça », « Je suis choqué Hélène Segara trop de botox, trop de chirurgie son visage est figé », lâchaient certains. Suite à cette vague de critique, la principale concernée s’emparait de son compte Instagram pour mettre les points sur les i et surtout expliquer la raison de son changement physique.
Pas rancunière pour autant
« Évidemment. Et comme je m’y attendais, les commentaires à mon égard sur les réseaux sociaux sont gratuits et méchants. C’est vrai, un an de lourds traitements m’ont changée et donnée beaucoup de complexes. Je n’y peux rien, hélas, à part me battre pour garder le sourire », révélait-elle avec beaucoup de tristesse avant de conclure : « Merci à ceux qui savent et qui viennent me défendre ». Un sujet qu’elle a également pu évoquer au cours d’un entretien accordé à nos confrères de Ouest-France. À la question : « ces derniers jours, des internautes se sont moqués de votre prise de poids, due à des médicaments que vous prenez contre une maladie auto-immune. Qu’avez-vous à répondre à ces gens ? », Hélène Ségara répondait sans fard :
« Je dirais qu’on n’a pas le pouvoir sur tout. J’ai toujours donné de l’amour et je pense que ces personnes en manquent justement, d’amour. Je reste humaine et ces commentaires blessent car pour moi, c’est un vrai challenge de m’exposer, ça fait des mois que je me cache », révèle-t-elle dans un premier temps avant d’avouer qu’elle avait même songé à ne plus donner de nouvelles : « Je n’avais même pas la force de répondre et j’ai vu que le public avait répondu à ma place et m’avait soutenue ». Aujourd’hui, il semblerait que l’artiste soit parvenue à passer outre et souhaite aujourd’hui « être focus sur le positif et j’espère donner du courage aux personnes qui traversent de dures épreuves et la même maladie que moi ».
A voir également : « Qui peut nous battre » (M6) : le visage d’Hélène Ségara choque… humiliée, la chanteuse obligée de tout avouer sur ses problèmes de santé !
R.F
à lire aussi

Vous avez repéré un commentaire avec un contenu illégal ou portant atteinte à vos droits ? Merci de nous le signaler.
Attention ! Ne le faites pas à la légère. Si votre requète se révèle injustifée ou malvaillance, Public.fr se réserve le droit de transmettre votre adresse IP aux autorités compétentes.
Restons connectés
Le magazine
Les applis
Tous les scoops
Public sur votre
mobile !
** Votre e-mail est destiné à CMI Digital et les sociétés du groupe CMI France (sauf opposition de votre part) pour les finalités suivantes (i ) inscription aux Newsletters Public.fr (ii) proposition de messages et contenus adaptés à votre profil, et selon les consentements que vous allez nous donner (iii) réception des bons plans et offres commerciales des partenaires de Public.fr. En application de la règlementation applicable vous disposez d’un droit d’accès, de rectification, d’effacement et d’opposition et la possibilité de définir des directives relatives au sort de vos données après votre décès. Pour exercer vos droits, contacter CMI Digital à l’adresse dpopublic@cmimedia.fr en justifiant de votre identité. Pour toute information complémentaire, consulter notre Charte Données Personnelles et Cookies.

source