Kim Kardashian : ce nouveau traitement qu'elle teste pour resserrer son estomac – Closer France

Dans une nouvelle vidéo publiée, Kim Kardashian a dévoilé le nouveau traitement qu’elle est en train de tester pour resserrer son estomac.
Pour Kim Kardashian, il faut souffrir pour être belle. En effet, la star de téléréalité américaine âgée de 41 ans a partagé mercredi 3 août 2022 une vidéo dans laquelle ses fans ont pu découvrir le nouveau traitement qu’elle a subi pour resserrer son estomac. Sur les images diffusées, la mère de famille dévoile son ventre rouge, suite à des impulsions du laser Morpheus 8. "J’ai fait du laser pour resserrer mon estomac", a-t-elle expliqué en légende. Un instrument qu’elle affectionne particulièrement, même si elle l’avoue, son usage est très douloureux.
Cette méthode qui n’est donc pas considérée comme de la chirurgie esthétique permet tout de même à Kim Kardashian de pouvoir resserrer son estomac dans le but de diminuer les quantités de nourriture à ingérer. Mais l’ex de Kanye West avait assuré vouloir "se calmer" avec la chirurgie esthétique. "Ce n’est pas facile quand on est maman et qu’on est épuisé à la fin de la journée, ou quand on est à l’école et je suis tout ça à la fois. Généralement je fais mes soins tard le soir. Quand tout le monde est au lit, je fais mes traitements au laser", confiait-elle.
Kim Kardashian avait en effet pris conscience que sa santé était sa priorité, surtout pour ses enfants : "J’ai vécu ma vie et j’ai changé tellement de couches avec ces mains et j’ai bercé mes bébés avec ces mains, donc je les accepte (…). Vous arrivez à un point où vous vous dites : ‘D’accord, ma santé est plus importante que toute autre chose’. Si je mourais de faim et que je le faisais de façon vraiment malsaine, je dirais que, bien sûr, ce n’est pas un bon exemple. Mais j’avais un nutritionniste, j’avais un entraîneur. Je n’ai jamais bu plus d’eau de ma vie. Je ne vois pas les critiques pour les autres quand ils ont perdu du poids pour des rôles – ils sont [considérés] comme des génies pour leur métier".
Merci pour votre inscription. Pour en savoir plus ou exercer vos droits, cliquez-ici.
C’est maladif, ça pourrait être un comportement relié à une dysmorphophobie à ce stade c’est dangereux d’exposer cela publiquement sans en préciser les dangers et l’absurdité. Elle focalise pas sur sa santé mais sur son Apparence
tout à fait, sans aucun sens des responsabilités vis à vis des jeunes surtout car elle influence mais dans le mauvais sens, quels effets secondaires, peut-on faire cela sans prescription médicale, est ce adapté à tout le monde car le rétrécissement de l’estomac cela ne concerne normalement que les personnes obèses…..imaginez un peu une gamine qui ferait cela en étant tout à fait normale niveau poids. Comment peut-on laisser cette nana montrer ca et s’en vanter en plus????? effectivement la santé, elle n’en parle pas, juste elle fait ca pour l’apparence, elle ne mets personne en garde et surtout elle n’engage pas à aller voir d’abord un docteur, incroyable d’irresponsabilité
et de rajouter qu’elle est dangeureuse car combien de gamines vont faire comme elle ou vont essayer. Elle n’a plus rien du tout de naturel, bien trop d’influence négative sur la jeunesse, il n’y a qu’à regarder nos rues, remplies de filles déformées, des seins énormes, des culs qui sont révulsifs, des gamines défigurées par la chirurgie, des bouches immondes, bref, elle aurait mieux fait de se taire, j’apréhende vraiment des voir les effets devastateurs
 Fille de l’avocat Robert Kadashian, connu pour s’être illustré lors du procès d’OJ Simpson, Kim Kardashian aurait pu rester une héritière…
Papier ou numérique
Certifié par :
Vous êtes bien inscrit(e) à la newsletter avec l’adresse :
Les informations recueillies par ce formulaire font l’objet d’un traitement informatique à destination de Reworld Media Magazines et/ou ses partenaires et prestataires afin de pouvoir envoyer les bons plans et offres promotionnelles. Conformément à la loi « Informatique et libertés » du 6 janvier 1978 modifiée, vous disposez d’un droit d’accès, de modification et de suppression des données vous concernant. Pour en savoir plus ou exercer vos droits, vous pouvez consulter nos conditions générales d’utilisation.

source