Pourquoi Lisa Kudrow ne s'est jamais vraiment remise de l'expérience "Friends" – Terrafemina

Difficile d’oublier Friends, ce genre de série qui se rappelle volontiers à nous à l’occasion d’une situation du quotidien, d’une blague, d’une conversation anodine. Et on l’imagine, c’est d’autant plus vrai pour celles et ceux qui ont contribué à la rendre aussi vivante et culte dans les années 90 : ses acteurs et actrices.
Ainsi Lisa Kudrow, l’interprète de l’irrésistible Phoebe, aime à détailler l’impact de ce show au succès planétaire sur sa vie et sa carrière. Mais aussi, sur sa santé mentale. Récemment, à l’occasion d’une participation sans filtre au podcast « Podcrushed », la star est revenue sur l’influence de la série… Concernant le regard pas toujours évident qu’elle accorde à son apparence et à son physique.

Un sujet sensible.
Lisa Kudrow conserve effectivement des souvenirs troublants de ces indénombrables tournages. Côtoyer ses partenaires Courteney Cox et Jennifer Aniston l’a incité à s’interroger sur son corps et son poids, notamment au moment de porter les tenues qu’elle arbore dans le show. « Je n’essaie pas de dire que j’étais en surpoids, je n’étais pas, mais n’avais juste aucune idée de la forme réelle de mon corps », a-t-elle témoigné.
La star a éprouvé pressions et complexes à propos de son apparence physique, embarras, rapporte le magazine Stylist, qu’elle n’a vraiment délaissé qu’une fois passée la trentaine – rappelons que l’actrice a débarqué dans Friends à l’âge de 30 ans. « J’ai finalement réalisé que ça allait, que ‘ça’, c’était juste ce à quoi je ressemblais, et c’est tout », relate la star, pour qui bien des complexes relatifs à notre corps se passent « dans la tête ».

Les stars de Friends aiment, ces dernières années, à combattre les préjugés relatifs au physique et au temps qui passe. Récemment encore, Courteney Cox dénonçait les ravages de la chirurgie esthétique. « Un jour, je me suis dit : ‘oh mince, j’ai vraiment l’air bizarre avec toutes ces injections et tout ce que je fais à mon visage’. Il y a un moment dans ma vie où j’ai pensé : ‘Oh non, je change, j’ai l’air plus vieille’. Alors j’ai passé des années à courir après l’illusion de la jeunesse. Je ne le referrai plus aujourd’hui ».

source