Rebecca Hampton assume ses opérations de chirurgie esthétique : "Je n'ai aucun souci avec ça" – Pure People

Voir les 15 photos
Voir les 15 photos
Depuis 2004, Rebecca Hampton est l’un des visages connus des téléspectateurs de France 3 notamment grâce à son personnage de Céline Frémont dans Plus belle la vie qu’elle incarne depuis les tout débuts de la série. Alors que le célèbre feuilleton s’apprête à tirer sa révérence en novembre prochain, l’actrice de 49 ans se livre à quelques confidences, y compris sur les opérations de chirurgie esthétique qu’elle a subies.
Rebecca Hampton était l’invitée jeudi 23 juin de l’émission Chez Jordan présentée par Jordan De Luxe et diffusée sur le site de Télé Loisirs. Dans cette émission (dont le tournage s’est déroulé le 13 juin dernier), l’actrice de Plus belle la vie, s’est exprimée sans filtre sur ces multiples opérations de chirurgie esthétique, notamment sur son visage. « J’ai fait enlever une petite boule de gras que j’avais sur la bouche. Parce que j’avais cassé une dent et que j’avais quelque chose qui ne convenait pas », a avoué la comédienne de 49 ans. L’ex de Serge Dupire (Vincent Chaumette de Plus belle la vie) a également avoué avoir eu recours à des injections sur le front afin d’évacuer les rides : « Ça a été fait à Marseille très bien et j’espère à Paris, éventuellement si ça revient. » Voilà qui ouvre la porte à de nouvelles opérations de chirurgie esthétique : « Je n’ai aucun souci avec ça », a reconnu Rebecca Hampton interviewée par Jordan De Luxe. La maman de Eléa, 8 ans, qu’elle a eue avec son ex-compagnon David Bérard, a également confié avoir perdu 22 kilos après la naissance de sa fille. Ce qui lui a valu une refonte intégrale de la poitrine. « J’ai allaité ma fille pendant six mois. Du coup, je ne trouvais pas ça très joli. Ça m’a fait plaisir de les refaire », a-t-elle témoigné.

Pour la petite histoire, en juillet 2021, Rebecca Hampton avait été victime de critiques sur son physique. Sur sa story Instagram, l’actrice de 49 ans avait alors poussé un gros coup de gueule. « Ce matin, j’en ai marre ! Alors à ceux qui me trouvent rachitique, un sac d’os, etc… Je vous réponds… J’ai un IMC de 18,5. Stop au body shaming ! », avait-elle pesté.
Téléchargez l’application et recevez les alertes de la rédaction en temps réel
Tapez votre recherche :

source