Robbie Williams : cette opération de chirurgie esthétique qui lui a coûté “le prix d'une maison” – marie france

C’est un fait. Les hommes sont davantage touchés par la calvitie que les femmes. Pour beaucoup d’ailleurs, perdre ses cheveux est un véritable complexe. Selon une étude dévoilée par l’Ifop, “la calvitie touche un homme sur quatre, soit 25%”. Et si on assimile généralement la calvitie à la génétique, ce n’est pas le seul facteur.
“Le stress, qui joue sur le métabolisme, est le premier facteur” estime Isabelle Gallay, dermatologue à Dijon, auprès du Dauphiné. “On peut aussi pointer du doigt des carences alimentaires, lorsque l’alimentation est déséquilibrée et que le fer ou certaines vitamines manquent et enfin, surtout dans la période actuelle, le facteur infectieux”. Oui, la perte de cheveux peut également être provoquée ou bien accentuée par le Covid ou une autre maladie infectieuse qui rend le système immunitaire plus faible.
Comme beaucoup d’hommes donc, Robbie Williams n’a pas échappé à la perte de cheveux. Et il s’agit d’une véritable préoccupation pour le chanteur britannique de 48 ans.
Il refuse de voir son crâne se dégarnir et l’assume tout à fait. Récemment, l’homme a pris la parole au micro de la BBC afin de raconter le chemin parcouru pour lutter contre la calvitie.
Premièrement, il a pensé à une greffe des cheveux, mais ses médecins ont refusé de lui accorder. “Les médecins ne veulent pas que je subisse cette intervention, ils disent que mes cheveux sont devenus trop fins” a raconté Robbie Williams.
A contrario, on lui a recommandé un traitement consistant à réaliser différentes injections. “J’ai tenté ce traitement. Ça m’a coûté une fortune ce truc. Ça coûtait le même prix que la maison de ma grand-mère. Donc, ils m’ont prescrit ces injections et m’ont dit que dans cinq mois, mes cheveux pousseraient beaucoup plus épais. Mais rien ne s’est passé”, a-t-il constaté.
Robbie Williams a finalement arrêté ce traitement et ne souhaite plus en entamer d’autres. “Je ne veux plus prendre de médicaments, car ils me dépriment. Je vais simplement devoir accepter le Robbie Williams qui perd ses cheveux”, a-t-il dit. Toutefois, il n’en reste pas moins préoccupé. Il pense alors à opter pour une perruque à l’occasion de ses concerts.
C’est lors de ses tournées que le chanteur se rend le plus compte de sa perte de cheveux. “Quand je suis sur scène et que je me retrouve en gros plan, je les regarde comme si je pensais toujours avoir 27 ans. Et puis je me tourne et je vois une version de moi […] avec trois cous et il y a une lumière qui brille sur le dessus de ma tête qui me fait ressembler à un cul de bébé”, a-t-il raconté. 
Touché par la calvitie, Robbie Williams a fait le choix de suivre un traitement. Des injections qui lui ont coûté “une fortune” !
C’est un fait. Les hommes sont davantage touchés par la calvitie que les femmes. Pour beaucoup d’ailleurs, perdre ses cheveux est un véritable complexe. Selon une étude dévoilée par l’Ifop, “la calvitie touche un homme sur quatre, soit 25%”. Et si on assimile généralement la calvitie à la génétique, ce n’est pas le seul facteur.

“Le stress, qui joue sur le métabolisme, est le premier facteur” estime Isabelle Gallay, dermatologue à Dijon, auprès du Dauphiné. “On peut aussi pointer du doigt des carences alimentaires, lorsque l’alimentation est déséquilibrée et que le fer ou certaines vitamines manquent et enfin, surtout dans la période actuelle, le facteur infectieux”. Oui, la perte de cheveux peut également être provoquée ou bien accentuée par le Covid ou une autre maladie infectieuse qui rend le système immunitaire plus faible.
Comme beaucoup d’hommes donc, Robbie Williams n’a pas échappé à la perte de cheveux. Et il s’agit d’une véritable préoccupation pour le chanteur britannique de 48 ans. Il refuse de voir son crâne se dégarnir et l’assume tout à fait. Récemment, l’homme a pris la parole au micro de la BBC afin de raconter le chemin parcouru pour lutter contre la calvitie.
Premièrement, il a pensé à une greffe des cheveux, mais ses médecins ont refusé de lui accorder. “Les médecins ne veulent pas que je subisse cette intervention, ils disent que mes cheveux sont devenus trop fins” a raconté Robbie Williams. A contrario, on lui a recommandé un traitement consistant à réaliser différentes injections. “J’ai tenté ce traitement. Ça m’a coûté une fortune ce truc. Ça coûtait le même prix que la maison de ma grand-mère. Donc, ils m’ont prescrit ces injections et m’ont dit que dans cinq mois, mes cheveux pousseraient beaucoup plus épais. Mais rien ne s’est passé”, a-t-il constaté.
A lire également : 
Robbie Williams a finalement arrêté ce traitement et ne souhaite plus en entamer d’autres. “Je ne veux plus prendre de médicaments, car ils me dépriment. Je vais simplement devoir accepter le Robbie Williams qui perd ses cheveux”, a-t-il dit. Toutefois, il n’en reste pas moins préoccupé. Il pense alors à opter pour une perruque à l’occasion de ses concerts.
C’est lors de ses tournées que le chanteur se rend le plus compte de sa perte de cheveux. “Quand je suis sur scène et que je me retrouve en gros plan, je les regarde comme si je pensais toujours avoir 27 ans. Et puis je me tourne et je vois une version de moi […] avec trois cous et il y a une lumière qui brille sur le dessus de ma tête qui me fait ressembler à un cul de bébé”, a-t-il raconté. “Je pense me faire poser un postiche. Il y a de superbes perruques que vous pouvez obtenir facilement maintenant. Vous devez simplement vous raser tous les cheveux, puis vous les placez avec de la colle et ça tient pendant quelques semaines”.
Passionnée par l’univers de la beauté, Marie partage par l’intermédiaire de ses articles les meilleurs conseils et astuces que l’on puisse trouver sur les réseaux sociaux. Elle reste aussi à l’affût de l’actualité maquillage et skincare pour ne manquer aucune info !
Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

source