Shanna Kress dézingue la chirurgie esthétique et les candidates de télé-réalité trop refaites – Les Crieurs Du Web

Les Crieurs Du Web
Les Crieurs Du Web
Une fois encore, Shanna Kress a dénoncé l’abus de chirurgie esthétique. En effet, la jolie brune a réitéré ses propos cinglants concernant les candidates de télé-réalité trop refaites. A l’évidence, elle en a assez de constater que la nouvelle génération les prend pour modèle.
Ancienne star des Marseillais, Shanna Kress s’est fait connaître pendant l’aventure à Miami en 2012. Sur le tournage du programme made in W9, la jolie brune a rencontré Thibault Garcia, avec qui elle a entretenu une relation. Dès lors, ils ont enchaîné les émissions de télé-réalité et les projets professionnels. Seulement, l’amour s’est essoufflé et ils se sont séparés en 2016. Quelques mois plus tard, le jeune homme est tombé sous le charme de Jessica Thivenin.
De son côté, celle qui a également fait du mannequinat file désormais le grand amour avec Jonathan Matijas. D’ailleurs, les tourtereaux envisagent sérieusement les projets à deux comme le fait de se marier ou encore de fonder une famille. Nul doute que la jeune femme ne manquera pas d’informer ses followers à ce sujet. En effet, elle reste très active sur les réseaux sociaux.
Connue pour son franc-parler, Shanna Kress a une nouvelle fois évoqué la chirurgie esthétique qui reste omniprésente dans l’univers de la télé-réalité. Face à Sam Zirah, celle qui est adepte de sport a par la suite réitéré ses propos.
Une publication partagée par Shanna Kress (@shannakress83)
À lire aussi : « Ces mecs qui n’ont rien dans la tête » : Karine Le Marchand s’en prend à la télé-réalité !
C’est un fait, les candidates de télé-réalité évoluent dans un univers où le physique est scruté à la loupe et où les diktats de la beauté règnent en maître. Nombreuses sont les jeunes femmes qui ont beaucoup changé depuis leurs débuts dans ce milieu. En effet, il n’est pas rare de constater des séries de photos avant/après sur la Toile pour dévoiler leur métamorphose.
Les téléspectateurs peuvent aussi remarquer les transformations physiques des stars du petit écran dans les émissions de télé-réalité. Shanna Kress en a récemment fait l’expérience et le moins que l’on puisse dire c’est qu’elle n’a pas du tout apprécié. Farouchement opposée à l’abus de bistouri, la trentenaire s’est agacée dans une story.
Pour elle, il est inconcevable d’abuser autant des injections de botox pour avoir des lèvres pulpeuses. Très remontée, elle n’a pas hésité à décrire avec « des bouches en forme de trou de balle, de c*l sérieux » certaines candidates de télé-réalité. Les personnes visées ? Apparemment, il s’agit, entre autres, de Maeva Ghennam et d’Océane El Himer.
Inévitablement, ses snaps ont fait couler beaucoup d’encre et Sam Zirah est revenu sur le sujet lors de cet entretien. De toute évidence, elle entend bien dénoncer l’apologie de la chirurgie esthétique. En effet, la compagne de Jonathan Matijas a pointé du doigt les productions qui encouragent les candidates de télé-réalité à passer sur le billard.
« Aujourd’hui, si tu n’es pas toute refaite, tu ne peux pas faire de la télé », déplore-t-elle. Inévitablement, ces stars du petit écran sont devenues des modèles pour les jeunes filles qui veulent percer dans le milieu. Voilà une situation qui agace au plus haut point la chanteuse de 34 ans.
Généralement, les candidates de télé-réalité enchaînent les opérations de chirurgie esthétique pour se plier aux standards dans le milieu. En effet, elles veulent être parfaites devant les caméras. Quant à Shanna Kress, elle est aussi passée sur le billard, mais pour une autre raison. A l’instar de certaines stars du petit écran, la jeune femme voulait se débarrasser d’un complexe physique qui lui a longtemps gâché la vie.
Sur sa chaîne YouTube, l’ex-candidate des Anges s’est en effet confiée à ce sujet en juin 2021. Elle en a également profité pour révéler le coût de ses opérations de chirurgie esthétique.
« J’ai fait refaire deux fois ma poitrine. Si tu regardes cette photo de moi, je n’ai pas de poitrine. Je suis née avec un boule, grande et élancée, mais pas de poitrine(…) Du coup j’étais très complexée. J’ai fait une première fois ma poitrine. A l’époque je travaillais dans le milieu de la nuit et j’étais très complexée parce qu’elles avaient toutes une grosse poitrine. J’ai attendu de bien travailler pour me payer l’opération. Je crois que j’avais payé 3 500 euros à l’époque. J’avais 22 ou 23 ans »
À lire aussi :
Pour ne rien manquer de nos actualités, abonnez-vous à notre newsletter !
Signaler une erreur
Les Crieurs du web logo
Les Crieurs Du Web est un site d’actualité société et de divertissements
Nous sommes à l’affût des dernières nouvelles.
Une information / Une histoire à partager? Contactez la rédaction

source