Val d'Oise : le groupe Sebbin investit pour doubler de taille d'ici cinq ans – Les Échos

Le fabricant d'implants en silicone pour la chirurgie esthétique et réparatrice prévoit d'augmenter sa capacité de production de 50 % d'ici deux ans, en investissant 2,4 millions d'euros avec l'aide du plan de relance.
Par Hugo Robert
Le groupe Sebbin, fabricant d'implants en silicone pour la chirurgie esthétique et réparatrice installé à Saint-Ouen l'Aumône et Boissy l'Aillerie (Val d'Oise), veut enfin tourner la page de la crise sanitaire. L'entreprise prévoit de renouer avec la croissance en 2022, après deux années difficiles, marquées notamment par une chute de 25 % des ventes en 2020.
D'ici cinq ans, son président, Benoît Durand-Barracand, ambitionne même de doubler le chiffre d'affaires, actuellement à 30 millions d'euros. Pour y parvenir, 2,4 millions d'euros – dont 500.000 euros obtenus au titre du plan de relance – seront investis sur la période 2022-2023 pour agrandir et moderniser l'appareil productif.
L'enveloppe doit majoritairement permettre d'agrandir le site de production historique de Boissy l'Aillerie. Depuis trente-cinq ans, c'est là que le groupe développe et fabrique ses produits, qu'il commercialise à des cliniques privés et des hôpitaux publics dans plus de 60 pays. Les implants mammaires en silicone, son coeur d'activité, sont destinés à la chirurgie esthétique (70 %) et à la chirurgie réparatrice (30 %). En France, il fournit notamment l'AP-HP et l'Institut Gustave-Roussy. « Nous allons augmenter notre production de plus de 50 %, pour passer de 140.000 à 220.000 unités par an en 2023 », détaille Benoît Durand-Barracand.
Oxyledger digitalise la traçabilité des dispositifs médicaux implantables
Le siège de l'entreprise, récemment déménagé à Saint-Ouen l'Aumône aux côtés d'un entrepôt logistique, bénéficiera lui aussi de cette enveloppe. « Nous allons automatiser la traçabilité des produits par lecture optique, c'est une étape indispensable dans la garantie de sécurité », précise le président, aux manettes depuis 2018.
Ce développement va permettre au groupe, qui emploie 188 personnes, d'augmenter ses effectifs. Après avoir renforcé les secteurs du marketing et de la réglementation en matière de normes de sécurité ces dernières années, une vingtaine d'emplois dans l'appareil productif seront pourvus d'ici à 2024.
Avec un outil de production renforcé, l'entreprise envisage également de grandir par croissance externe d'ici à la fin de l'année. Sebbin réalise 80 % de son chiffre d'affaires à l'international grâce à ses propres filiales de distribution, principalement situées en Angleterre, en Allemagne, en Espagne et aux Pays-Bas, et à son réseau de 55 distributeurs dans les autres pays. L'entreprise vise les marchés les plus dynamiques, comme l'Asie-Pacifique et l'Amérique latine, pour s'étendre.
Hugo Robert
Tous droits réservés – Les Echos 2022

source